Rencontrer des ladyboys en Thaïlande: Mode d’emploi

La Thaïlande est très certainement le premier pays auquel on pense lorsqu’on parle Ladyboy. Il faut dire qu’entre son concours Miss Tiffany et les nombreux reportages associés(surtout sur les gogos bars), sa réputation n’est plus à faire. Dans la suite de l’article je vous montre où et comment rencontrer des ladyboys en Thaïlande.

Où rencontrer des ladyboys en Thaïlande?

Sur Internet

La meilleure solution, et de loin, pour faire des rencontres. Si vous ne le saviez pas déjà, la plupart des Thaïs sont scotchés à leur smartphone à longueur de journée.  Et évidement, les ladyboys n’échappent pas à la règle. Nombreuses d’entre elles sont connectées 24/24. Qui plus est si elles cherchent à faire des rencontres.

Vous l’aurez compris, les sites de rencontres sont un terrain de jeux très largement fréquenté par les ladyboys. Il vous sera donc très facile d’y faire des connaissances et prévoir une rencontre sur place. Bref, les sites de rencontres sont particulièrement indiqués pour vous qui préparez votre séjour aux pays du sourire.

Voici une capture d’écran des 2 sites de rencontres que je vous recommande juste après:

 

ladyboy thailande

LadyboyKisses

 

Japanese ladyboy

Myladyboydate

Les avantages sont nombreux:

  • Accès à de nombreuses ladyboys (plus que vous ne pourriez en croiser sur place)
  • Anticiper en vous évitant de chercher une fois sur place (vous faîtes des connaissances en amont et vous gagner du temps précieux sur place)
  • Des prises de contact très faciles

Bref, il serait dommage de passer à côté. Le mieux est de vous en faire votre propre idée.

Voici, selon moi, les 2 meilleurs sites pour faire des rencontres sérieuses avec des ladyboys.

MyLadyboydate:

Le test complet: cliquez ici

Se rendre sur le site: cliquez ici

LadyboyKisses:

Le test complet: cliquez ici

Se rendre sur le site: cliquez ici

Le milieu de la prostitution

Où que vous vous trouviez en Thaïlande, vous ne pourrez pas échapper au tourisme sexuel. Pignon sur rue dans les zones touristiques, certains quartiers sont exclusivement dédiés à cette pratique. C’est notamment le cas de Nana Plaza sur Bangkok, ou encore Patong à Phuket.

Chaque ville possède son propre lieu du vice, facile à repérer avec leur enfilade de bars à gogo. Bref, et si vous vous sentez tenter par une aventure d’un soir, ce n’est pas le choix qui manquera.

Voici quelques exemples d’endroits où vous rendre:

  • Bar à gogo: il vous suffira de passer devant la devanture de l’un entre eux pour vous sentir alpaguer par une meute de filles (enfin de ladyboy). Vous serez bien sûr invité à y entrer (elles savent se montrer convaincantes), prendre une conso, éventuellement choisir une ladyboy pour vous tenir compagnie et, si le feeling passe bien, de finir la soirée ensemble (sans oublier de payer son barfine et de négocier le prix de la passe).
  • Salon de massage : dans le même principe que les bars. Vous vous rendez dans le salon, choisissez votre massage et la masseuse? Une fois les rideaux tirés, de nouvelles prestations s’offriront à vous. Inutile de vous préciser que la principale compétence de votre masseuse ne sera pas forcément de “bien masser”…
  • Freelance: ce qui va différencier ses dernières c’est, comme son nom l’indique, qu’elles travaillent seules. Vous les trouverez généralement à la sortie des gogo bars, en boite, et aussi sur Internet. En cas de doute (il n’y a pas non plus de prostituées à chaque coin de rue), elle vous saura très vite vous faire comprendre ce pour quoi elle est douée. En échange d’une compensation financière, bien sûr.
  • Escort: ou comment payer 2 à 3 fois le prix pour exactement la même chose. Le principe est simple, vous vous rendez sur un site spécialisé et vous choisissez une escort. Perso je trouve que c’est cher payé pour pas grand-chose de plus au final.

En soirée (bar, boite, lieu de rencontre)

Ce n’est pas parce que vous croiserez une ladyboy en soirée que ce sera forcément une pute (bon y ‘a quand même beaucoup de chance pour). Généralement elles sortent en groupe et sont plutôt faciles à repérer. Rassurez-vous, vous serez très vite calé sur ses intentions.

Si vous les intéressés, la méthode est toujours la même. Soit elles y vont cash, soit elle prenne la main au moment où vous passez à côté d’elles. A vous de mordre à l’hameçon, ou pas.

Dans la vie de tous les jours (sur son lieu de travail,....)

Il faut arrêter de croire que toutes les ladyboys sont des putes. A trop regarder les reportages télés, on en oublie que ce sont des personnes comme les autres, et qui, pour la majorité d’entre elles ont un taf. En ouvrant l’oeil (et si vous ne vous faites pas avoir par son apparence ultra féminine), vous serez surpris de constater que des ladyboys, il y en a un peu partout.

A la caisse du 7/11, au comptoir à Mc Do, derrière son stand au marché du coin, serveuse dans cette chaine de restaurant bien connue ou alors assise en face de vous au Starbuck du coin. Il ne tient qu’à vous d’engager la conversation.

Attention, n’y allez pas de but en blanc. Faites preuve de tact. Néanmoins, vous serez très vite calé pour savoir si vous lui plaisez. D’ailleurs, il se peut même qu’elle vous ai repéré bien avant. Généralement tout se passe au niveau du regard. Je vous invite donc à jeter 2 ou 3 coups d’oeil en sa direction. Si vous arrivez à accrocher son regard, et qu’elle vous renvoie un sourire, invitez là à prendre un verre.

Le seul problème avec les rencontres dans la vie de tous les jours, c’est que ce sera souvent au petit bonheur la chance. Le mieux étant de vivre une longue période sur place pour ne pas rentrer bredouille.

POST A COMMENT.